Maxime Berton

photo - Jeremy Bruyere

photo – Jeremy Bruyere

Né en 1988, il apprend le saxophone à l’âge de neuf ans. Il étudie au CIAM à Bordeaux et au Conservatoire d’Agen où il obtient son Diplôme D’études Musicales (DEM) de Jazz en 2006. C’est au Centre des Musiques Didier Lockwood qu’il continue ensuite son parcours, il y rencontre les figures majeures du jazz actuel telles que Bob Mintzer, Jerry Bergonzi, Benoit Sourisse ou encore Emile Parisien. Son travail y est récompensé par un diplôme mention Excellence en 2009. Il remporte aussi le prix de soliste du concours du festival Getxo 2015.

Il se produit au Django d’Or avec Rhoda Scott et Didier Lockwood, joue avec Nigel Kennedy au Philharmonique de Munich, participe à la création « Rencontres » de Jean-Marc Brisson aux côtés de Stéphane Guillaume et partage la scène avec Denis Leloup, Claude Egea et Baptiste Herbin au sein du Latitude Big Band ou encore avec Benjamin Henocq au duc des lombards à paris. Il apparaît également sur des plateaux télé tels que le « Grand Journal » ou « C à Vous » aux côtés de Har Mar Superstar…

Il enregistre sur l’album « Downtown Sorry » du Roberto Negro Trio, disque « Révélations ! Jazz Magazine » et « Elu Citizen Jazz », sur « Goat Rythm » du RP Quartet en 2014 chez « frémeaux & associés », sur « Confessions » de Grzegorz Wlodarczyk en 2015 chez « Unit Records », sur « Blue lake » de Viktorija Gecyte et le Julien Coriatt Orchestra sorti chez Absilone, ainsi que sur « Better Days » de Tom Frager, Disque d’Or en 2009.

Il apparaît aussi avec les figures montantes du jazz hexagonal, Lou Tavano (préparation du premier disque chez ACT Music), Jérémy Bruyère Quartet (Un premier disque est aussi prévu pour cette année, avec Laurent Coulondre, Arthur Alard), Daniel Gassain Sextet, Mamaku Project (tournées en Europe, Canada et Nouvelle Zélande).